Après une urgence

Mise à jour sur la COVID-19 – le 2 juin 2021

Le décret ordonnant de rester à domicile expire le 2 juin 2021. Les autres mesures existantes - y compris celles qui concernent les rassemblements, les entreprises, les services et les activités – demeureront en vigueur jusqu’à ce que l’Ontario passe à la première étape du Plan d'action pour le déconfinement.


Les Services d’incendies et les Services paramédicaux continuent d’intervenir en situations d’urgence.

Le 911 est réservé uniquement aux urgences. Si vous composez le 911 pour signaler une urgence, l’on vous posera une série de questions pour évaluer les risques d’exposition à la COVID-19. Ces questions visent à assurer la sécurité des ambulanciers paramédicaux, des pompiers, des agents policiers et des travailleurs de la santé.

Il est crucial que vous soyez honnête avec le répartiteur au 911. Les équipes d’urgence répondront à votre urgence dans tous les cas, mais elles ont besoin de savoir quelles précautions prendre. Aidez-les à demeurer en sécurité.


Après une urgence, il y a plusieurs choses que vous devriez planifier de faire :

La réaction à un désastre

Après un désastre ou un événement traumatisant, il n’est pas rare d’avoir des symptômes physiques tels que :

  • augmentation du rythme cardiaque ou respiration difficile;
  • frissons ou sueurs;
  • nausées ou vomissements;
  • faiblesse ou fatigue;
  • changement d’appétit;
  • augmentation de la perception sensorielle, vigilance excessive;
  • troubles du sommeil;
  • maux de tête.

Il se peut que vous ayez des symptômes émotionnels ou psychologiques, entre autres :

  • peur ou panique, confusion ou troubles de concentration;
  • déni de la réalité, incrédulité;
  • éloignement de la famille ou des amis;
  • colère, suspicion, sentiment de culpabilité;
  • pensées récurrentes, retours en arrière, cauchemars;
  • difficulté à prendre des décisions;
  • hésitation à abandonner un bien et refus de l’aide externe.

Aidez les autres à réagir à un désastre

En anglais seulement. Version française à venir.