Séances de RCR à mains seules par des témoins

Afin d’améliorer les taux de survie des victimes d’arrêt cardiaque, la Ville du Grand Sudbury s’associe à la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC du Canada pour offrir des séances de formation gratuites en RCR à mains seules. La RCR à mains seules, c’est la réanimation cardiorespiratoire sans bouche-à-bouche et cette méthode sert à donner des compressions thoraciques de haute qualité.

Pour vous inscrire à une séance gratuite de deux heures, veuillez téléphoner à la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC de Sudbury au 705-673-2228 ou envoyer un courriel à l’adresse HSFO.Sudbury@heartandstroke.ca.

Ces séances se tiendront comme suit :

En février

  • Lundi 5 février à 18 h
    McLeod Public School
    23, chemin Walford, Sudbury 
  • Mardi 20 février à 18 h 
    Sudbury Secondary School
    154, rue College, Sudbury
  • Vendredi 23 février à 18 h 
    Lasalle Secondary School
    1545, rue Kennedy, Sudbury
  • Samedi 24 février à 13 h 
    Centre récréatif Howard Armstrong
    4040, promenade Elmview, Hanmer
  • Dimanche 25 février à 13 h
    Salle des Kinsmen
    15, promenade Kin, Lively
  • Mercredi 28 février à 18 h (en français) 
    Centre Lionel E. Lalonde
    239, montée Principale, Azilda

En mars

  • Lundi 5 mars à 18 h 
    Centre communautaire de Dowling
    79, rue Main Ouest, Dowling
  • Mardi 6 mars à 18 h  
    Centre communautaire de Garson
    100, rue Church, Garson
  • Samedi 10 mars à 13 h
    Centre Lionel E. Lalonde
    239, montée Principale, Azilda
  • Dimanche 11 mars à 13 h
    Centre communautaire de Chelmsford
    215, avenue Edward, Chelmsford
  • Lundi 26 mars à 18 h
    Churchill Public School
    1722, rue Fielding, Sudbury
  • Mercredi 28 mars à 18 h (en français) 
    Centre récréatif Howard Armstrong
    4040, promenade Elmview, Hanmer

Des faits sur la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC 

  • Huit incidents d’arrêt cardiaque sur dix ont lieu dans des lieux publics.
  • La plupart des témoins d’arrêts cardiaques n’administrent pas la RCR.
  • Le fait de savoir intervenir en cas d’arrêt cardiaque peut augmenter les probabilités de survie et de rétablissement d’une personne de 30 p. cent ou plus.