État de la ville 2018

État de la ville (PDF, 248 Ko)
Seul le discours pronounce fait foi

Bonjour à tous et bienvenue. Annii. Bojo. Good afternoon everyone et welcome.

Merci à tous d’être ici pour mon 4e discours sur l’état de la Ville.

Je tiens à reconnaître qu’aujourd’hui, c’est la Journée nationale des peuples autochtones et que nous sommes rassemblés sur le territoire du traité Robinson-Huron partagé avec les gens des Premières nations Atikameksheng Anishnawbek et Wahnapitae, et le peuple métis.

Merci à vous tous de vous être présentés et merci de l’occasion de vous dire tout ce que nous avons accompli jusqu’à présent.

Je tiens à remercier Michael Macnamara, président du conseil d’administration de la Chambre de commerce du Grand Sudbury, Debbi Nicholson, sa présidente-directrice générale, et leur équipe de tous leurs efforts pour organiser l’activité d’aujourd’hui.

Je veux aussi remercier les commanditaires de l’activité d’aujourd’hui, notamment OLG, le CN, Fisher Wavy, Hot 93.5, Eastlink, Pioneer Construction et Plan A Health Care Staffing Solutions.

Et enfin, je remercie les hôtes toujours exceptionnels ici au Caruso Club. Applaudissons-les si vous le voulez bien pour l’excellente nourriture.

À tous mes collègues au sein du Conseil municipal et à tous les membres du personnel de la Ville ici présents, cela a véritablement été un honneur pour moi de servir en qualité de votre maire et d’être en mesure de travailler aux côtés du Conseil municipal et du personnel de la Ville.

Je veux aussi remercier Lori, ma femme, de m’appuyer ici aujourd’hui et chaque jour. Et merci Lori de m’appuyer pendant ma campagne électorale au poste de maire encore une fois.

Je vous demande tous de penser à tous les progrès réalisés non seulement par le Conseil municipal et la Ville, mais aussi par la communauté en général au cours des quatre dernières années.

Ce que nous sommes parvenus à faire, c’est de faire croître la communauté et de créer une voie menant à la croissance à venir.

Il faut y mettre le temps pour que se produisent le changement et le progrès, et il faut aussi s’y engager. Lorsque j’ai été élu, le public avait clairement indiqué qu’il voulait qu’on change la façon de faire à l’hôtel de ville.

Vous vouliez un changement et ensemble avec le Conseil municipal, nous avons fait tellement de changements dans le fonctionnement de la Ville.

Nous vous avons bien entendus. Vous vouliez un Conseil municipal qui travaille ensemble. Nous l’avons fait pour prendre bon nombre de décisions pour nous faire progresser.

Nous avons accompli bon nombre de choses qui avaient été prioritaires pendant des années. Nous avons établi des relations et nous avons fermement défendu les intérêts de notre communauté, en nous assurant que nous sommes présents à la table avec les autres ordres de gouvernement et que nous y continuerons à y être.

Nous avons pris notre élan avec un sujet très controversé, soit celui d’abroger les règlements municipaux sur les heures d’ouverture des magasins. Cela a été une décision très facile à prendre pour ce Conseil municipal et nous avons travaillé ensemble à établir les priorités pour la communauté et les progrès se sont poursuivis.

Nous vous avons écoutés et nous nous sommes servis de nos conversations avec vous à votre porte pour établir un plan stratégique pour nous guider à titre de Conseil municipal et nous avons travaillé dur à faire part de ce plan aux autres ordres de gouvernement et à en mettre en œuvre autant d’éléments que nous le pouvions.

J’ai aussi respecté ma promesse à la communauté de réaliser des économies par l’initiative P6M.

Cela a permis à la Ville d’avoir une augmentation de l’impôt municipal de 0 % pendant la première année, tandis que nous déterminions la meilleure façon d’établir l’ordre de priorité et d’investir dans notre communauté à l’avenir.

Un important aspect de mon rôle en tant que maire, c’est la défense des intérêts de la communauté. Je suis si honoré qu’au cours de mon mandat, nous avons reçu plus de 160 millions de dollars en financement des autres ordres de gouvernement pour nous aider à croître.

Bon nombre de projets dont je parlerai plus tard n’auraient pas pu progresser sans l’investissement de nos gouvernements fédéral et provincial. Par conséquent, je remercie sincèrement nos partenaires.

Nous avons investi dans nos routes. Les travaux de la promenade Maley sont bien entamés et les travaux préliminaires d’élargissement à quatre voies de la RM 35 ont aussi commencé. Nous avons élaboré un plan visant à améliorer le transport en commun et nous avons pris d’importantes décisions sur l’infrastructure communautaire comme le centre d’activités et des projets au centre-ville.

Cela exige de la collaboration, beaucoup de travail et une vision.

Pour être en mesure de diriger le Conseil municipal pour prendre des décisions clés, il faut du leadership.

Ayant un vote au sein du Conseil, il est impératif que nous travaillions ensemble et je suis si fier de notre Conseil municipal et de nos réalisations.

Je suis convaincu que nous avons produit les résultats escomptés. Et nous continuerons à le faire.

Je veux continuer à renforcer votre confiance en vous fournissant un excellent service, pour vous.

En 2015, le Conseil municipal s’est fixé une voie à suivre comme jamais auparavant. Nous avons établi une stratégie pour nous faire progresser et pour faire croître notre communauté.

Aujourd’hui, je tiens à vous donner des comptes rendus fondés sur ce plan au cours de notre mandat. Vous allez entendre parler de nos efforts visant à améliorer notre infrastructure, à élaborer nos stratégies de développement économique et à fournir une meilleure qualité de vie pour vous, nos résidents.

Donc, sans plus attendre, j’entame ma présentation en parlant de l’une des saisons favorites de notre communauté, soit celle de la construction.

En tant que Conseil municipal, nous avons établi l’ordre de priorité des investissements dans l’infrastructure comme jamais auparavant dans l’histoire du Grand Sudbury.

Parlons de certains des travaux qui auront lieu, mais tout d’abord, voici une petite récapitulation.

Pendant ce mandat du Conseil municipal, nous avons approuvé des budgets d’immobilisations routières de plus de 300 millions de dollars pour les quatre dernières années à comparer aux 140 millions de dollars au cours des quatre années précédentes. Plus du double des investissements dans les routes.

De 2015 jusqu’à la fin de 2017, nous avons aussi augmenté notre budget de fonctionnement routier de près de 10 %.

En 2017, le Conseil municipal a aussi adopté une motion visant à augmenter le niveau de l’entretien de nos routes de gravier et de celles qui ont subi un traitement de surface.

Cette infrastructure est une partie importante de notre effort continu visant à rendre nos routes plus sécuritaires pour nos résidents.

Donc – que faisons-nous de cet argent en 2018?

Ce sera une saison de construction extrêmement occupée encore une fois. Notre personnel n’a jamais autant travaillé en votre nom.

L’élargissement à quatre voies de la RM 35 était prévu au budget de 2018, et les travaux doivent avoir lieu pendant les saisons de construction de 2018 et de 2019.

Le budget de 2018 comprend aussi les travaux sur la rue Lorne, entre les rues Elm et Power, se poursuivront cette année. 

Comme bon nombre d’entre vous le savent, les travaux de prolongement de la promenade Maley se poursuivent avec la construction d’une nouvelle route divisée à quatre voies du prolongement du boulevard Lasalle au chemin Barry Downe de même qu’avec la construction d’un passage supérieur près du Collège Boréal, et l’achèvement de l’échangeur à la hauteur de la RM 80.

La section de la promenade Maley, du chemin Barry Downe vers l’est, est la prochaine sur la liste.

Les travaux sont censés s’achever d’ici l’automne 2019. Je continue à m’étonner des progrès réalisés dans le cadre de ce projet et je suis enthousiasmé à l’idée d’en voir l’achèvement.

Je suis aussi content de voir que les travaux sur la promenade Maley entraînent un excédent de quatre millions de dollars jusqu’à présent.

En plus de ces importants projets routiers, on revêtira des routes à divers endroits un peu partout dans notre ville, notamment le chemin West Bay, le chemin Grassy Lake, la RM 4, le chemin Montpellier et la montée Rouleau.

Nous consacrons un total de 10 millions de dollars cette année à remettre en état des ponceaux et des ponts, y compris le pont Bowlands Bay et le pont de l’avenue William.

Nous avons aussi adopté une nouvelle approche de l’entretien et de la réparation des routes. Nous réparons toute la largeur de la voie des endroits problématiques, pour régler des préoccupations importantes en matière de nids de poule.

Nous faisons de bons progrès. Nous travaillons aussi avec le ministère des Transports et d’autres municipalités nordiques pour faire des recherches sur la meilleure façon de régler les problèmes de nids de poule. C’était un sujet que j’ai abordé lors du plus récent congrès de l’Ontario Good Roads Association et c’est quelque chose qui me passionne énormément.

Nous avons aussi investi dans ce qui se trouve sous les routes.

Au cours de ce mandat, le Conseil municipal a approuvé près de 160 millions de dollars en immobilisations dans notre infrastructure d’eau et d’eaux usées, soit une augmentation de 20 millions de dollars par rapport aux quatre années précédentes = plus de 35 millions de dollars étant consacrés seulement cette année à plusieurs projets comme le revêtement intérieur de conduite principale et d’égout sanitaire à divers endroits dans notre ville.

En 2015, nous avons consacré 800 000 $ par année et maintenant, nous avons achevé 16 km d’infrastructure cyclable et 8,5 km de nouveaux trottoirs, notamment l’ajout d’un trottoir du côté nord du Kingsway pendant le mandat du Conseil municipal.

Nous en ajouterons plus de 25 km, ce qui aidera à faire du cyclisme une option de déplacement plus sécuritaire et plus commode pour les résidents dans notre communauté à l’avenir.

À compter de cet été, nous élaborerons un plan pour une piste cyclable le long de la rue Paris et de l’avenue Notre Dame, de la rue Regent au sud jusqu’au boulevard Lasalle au nord.

Et ce travail n’est pas passé inaperçu.

Le Grand Sudbury a été reconnu récemment par la Share the Road Cycling Coalition.

Cette coalition nous a décerné une désignation de communauté de bronze pour les progrès réalisés pour rendre le cyclisme plus sécuritaire dans le Grand Sudbury et pour les solides partenariats communautaires créés et le rythme rapide qu’a adopté la Ville pour devenir une ville plus favorable à la bicyclette.

L’amélioration de notre réseau de transport en commun, c’est quelque chose dont nos citoyens ont envie depuis longtemps et quelque chose que j’ai hâte, à titre de maire, de voir améliorer.

Maintenant, grâce à notre partenariat avec les gouvernements tant provincial que fédéral, nous avons conclu une entente de financement fiable et réservé qui nous donnera l’occasion d’investir près de 100 millions de dollars au cours des dix prochaines années dans les initiatives du Transit du Grand Sudbury et de transport actif qui relient entre eux les circuits du Transit. C’est le résultat du dur travail et de la planification qui ont eu lieu pour indiquer que nous étions prêts à faire progresser notre ville.

Ces investissements et d’autres dans l’infrastructure sont si importants pour l’entretien et la vitalité économique de notre communauté. Nous continuerons à trouver de nouvelles façons de stimuler l’investissement et la croissance.

Et la croissance de notre économie, c’est l’objectif que j’ai visé en travaillant dur avec le Conseil municipal tout au long de notre mandat.

Nous sommes en période de croissance; en fait, notre PIB se situe maintenant à 8,4 milliards de dollars par année et on prévoit qu’il continuera de s’accroître en 2018.

Nous sommes la seule municipalité du nord de l’Ontario qui a connu une croissance. Et c’est quelque chose dont nous pouvons être fiers.

Le Grand Sudbury a été nommé l’une des dix villes les plus favorables aux affaires dans la catégorie des microvilles par FDI Intelligence, une division du Financial Times.

Nous sommes aussi très fiers du fait qu’à titre d’organisation, Standard and Poors a reconnu la force de notre gestion financière.

Cette firme nous a accordé une notation stable AA, ce qui nous donne accès à certains des meilleurs taux d’intérêt offerts sur le marché pour financer nos projets de transformation et pour aborder notre déficit infrastructurel.

Nous sommes convaincus des mesures que nous prenons pour investir dans notre communauté et de nos projets de création d’emplois ici dans le Grand Sudury et je passe maintenant à ces projets.

Nous avons pris des décisions clés pour faire progresser notre communauté.

Nous avons aussi beaucoup entendu dire par des personnes intéressées de l’industrie à quel point elles sont enthousiasmées par notre soumission à la société Noront Resources pour accueillir l’installation de traitement de ferrochrome et à quel point elles l’appuient.

Nous avons une excellente soumission parce que nous sommes stratégiquement positionnés sur les plans économique et géographique.

Cette soumission a été rédigée en grande partie grâce à notre équipe du Développement économique et à nos partenaires de l’industrie, et nous attendons avec impatience de connaître sa décision.

Le début de la construction de l’installation de traitement de ferrochrome est proposé d’ici cinq à dix ans au coût approximatif d'un milliard de dollars. Cette installation créerait 350 emplois permanents et environ 150 emplois indirects dans notre communauté.

Il y a aussi un véritable sentiment d’optimisme au sein du monde minier et pendant les années où j’ai assisté aux congrès de l’Association canadienne des prospecteurs et entrepreneurs à titre de maire, je n’ai jamais senti autant de positivisme de la part de notre industrie locale.

Les congrès de cette association, si vous n’y êtes jamais allés, c’est une réelle occasion de voir certaines des meilleures compagnies et personnes du Grand Sudbury qui travaillent dur promouvoir la croissance et le développement pour notre ville.

Ce qu’on y voit, c’est l’expertise de grande valeur en matière d’innovation, de recherche, d’éducation, de services et d’approvisionnements qui est offerte à l’industrie autour du monde.

Il n’y a simplement aucune autre communauté minière au monde qui peut nous faire concurrence.

Les entreprises basées au Grand Sudbury sont des chefs de file à l’échelle mondiale dans tant d’aspects de l’exploitation minière. Et nous sommes si bien respectés.

Et comme on l'a signalé juste avant le lancement de l’Association canadienne des prospecteurs et entrepreneurs, les sociétés Vale et Glencore ont annoncé qu’elles avaient des projets d’investir près d’un milliard de dollars chacune dans l’aménagement de mines souterraines en profondeur.

La société KGHM est sur le point d’investir dans l’aménagement du site de la mine Victoria et la société IAMGOLD est prête à commencer les travaux pour son Côté Gold Project près de Gogama en 2019.

Pour la première fois en 20 ans, l’exploration et le forage sont à nouveau en train d’établir une perspective positive et optimiste de croissance dans notre communauté.

Ce sont d’énormes investissements dans notre communauté et un fort signe de confiance en l’avenir.

La création de richesse locale est essentielle à notre croissance à venir et à notre diversification.

Nos établissements d’enseignement postsecondaire et nos plus de 300 compagnies de services et d’approvisionnements miniers sont reconnus en tant que chefs de file à l’échelle mondiale dans des domaines comme la technologie minière à très grande profondeur, le matériel autonome et la durabilité de l’environnement.

C’est dans ces domaines qu’ont lieu les plus importantes croissances, recherche et diversification.

De nouvelles entreprises de recherche et développement de même que des compagnies de services et d’approvisionnements miniers ont investi plusieurs millions de dollars à l’échelle locale l’an dernier et notre communauté continue à en attirer.

Les investisseurs qui s’intéressent au nickel, au cuivre, au cobalt, au lithium et à d’autres matières nécessaires pour fabriquer des batteries et des piles, et pour développer la technologie des véhicules électriques se tournent vers le Grand Sudbury.

À titre de maire, le fait d’entendre des propriétaires d’entreprises me dire qu’ils ont des projets d’expansion et d’embauchage dans une industrie qui a dû faire preuve de résilience ces quelques dernières années, c’est vraiment positif.

Nous stimulons aussi le développement économique grâce à nos grands projets, ceux de transformation et ceux qui sont dictés par le développement économique, de même qu’en assurant une qualité de vie améliorée pour nos résidents.

Je commence par La Jonction, qui combine le Centre de congrès et de spectacles et la Bibliothèque et la Galerie d’art du Grand Sudbury.

Bien que séparés, ces établissements seront situés sur un terrain commun à l’emplacement actuel de l’Aréna communautaire de Sudbury.

Au début du printemps, nous avons mené une campagne de mobilisation de la communauté. Ces deux projets sont dirigés par des groupes dynamiques et engagés de personnes intéressées de la communauté et je tiens à vous remercier toutes de votre dur travail.

Je me réjouis à l’idée d’en voir les résultats le 10 juillet lorsque le groupe de travail fera une présentation au Conseil municipal.

Et quant au centre d’activités, nous en sommes rendus à notre processus d’acquisition et nous nous sommes assurés d’avoir suivi toutes les étapes nécessaires pour maintenir la reddition de comptes, la transparence et l’équité.

Cela a été un long processus depuis le choix du lieu jusqu’au plan de situation intégré, en passant par le plan financier, la création des critères d’évaluation pour les propositions de conception-construction et l’approbation du rezonage des propriétés. Nous croyons fermement que nous pouvons ouvrir ce nouveau centre d’activités pour l’utiliser en 2020.

Nos statistiques sur la construction racontent une autre histoire positive.

2017 s’est avérée la meilleure année quant à la valeur totale de construction que nous avons vue dans notre communauté depuis 2009, dépassant les 394 millions de dollars.

Nous investissons, et les entreprises et d’autres organisations font aussi des investissements dans notre communauté. Cela crée aussi des emplois tant dans la construction qu’à long terme.

Et au fur et à mesure que ces emplois seront offerts et en demande, nous continuerons à assister à une croissance du logement.

Nous assistons déjà à une hausse du nombre de permis comme tels délivrés à comparer à l’an dernier à cause d’une hausse du nombre de permis résidentiels délivrés.

Selon Zoocasa, dans une étude qui examinait le revenu médian du ménage et le prix moyen des maisons en avril de cette année, le Grand Sudbury s’est classé 2e parmi les villes les plus abordables en Ontario.

Notre abordabilité est un grand argument de vente tandis que nous continuons à faire croître notre communauté et nous offre une grande occasion à venir pour attirer de nouveaux arrivants.

Les propriétaires d’entreprises de la localité et les membres de la Chambre ont demandé que nous travaillions à trouver les travailleurs qualifiés dont ils ont besoin et à aider à naviguer dans le système actuel pour faire venir des travailleurs d’autres pays.

En fait, lorsque j’ai eu l’occasion de parler au premier ministre à l’hôtel de ville, c’était l’un des points dont nous avons discuté.

Les discussions et les plans sont bien entamés sur la construction de trois nouveaux immeubles d’habitation à l’intention des aînés et des logements abordables au cœur du centre-ville par Jack Wolofsky de même que l’aménagement de la société Dalron planifié juste à l’extérieur du centre-ville.

Les travaux de construction sont censés débuter cet été à La Place des Arts, ce qui respecte le calendrier pour l’ouverture prévue pour 2020.

Je suis fier que nous ayons investi cinq millions de dollars dans ce projet de 35 millions de dollars. Ce sera un lieu de transformation.

L’approbation du Conseil municipal de 600 000 $ pour le Plan d’améliorations communautaires du centre-ville de Sudbury a stimulé 38 millions de dollars en investissement par des entreprises privées par l’entremise de notre renouvellement des programmes du PAC.

Et il suffit de penser au cinéma indépendant, à la plus nouvelle école d’architecture au Canada, à La Place des Arts, à l’espace public amélioré à l’hôtel de ville, au corridor vert de la rue Elgin reconçu en fonction des piétons, à l’escalier vert de la rue Brady et à La Jonction qui accueillera notre Bibliothèque-galerie d’art et notre Centre de congrès et de spectacles.

Avez-vous déjà vu tant d’énergie positive grâce à l’activité d’investissement dans notre communauté?

Cela me passionne énormément d’appuyer toute notre communauté. Alors, parlons un peu de nos autres centres-villes.

Les Plans d’améliorations communautaires investissent dans l’infrastructure tout en stimulant l’économie. L’investissement de près de deux millions de dollars du Conseil municipal visant le Plan d’améliorations communautaires du secteur riverain de Capreol qui comprend des travaux routiers, d’égouts, d’éclairage, d’aménagement paysager et d’accessibilité sera avantageux pour cette partie de notre communauté.

Nous entreprenons aussi de passionnants travaux pour améliorer le sentier de la rivière Whitson, à Chelmsford, par l’entremise du Plan d’améliorations communautaires de Chelmsford.

Le Conseil municipal a aussi approuvé des plans visant à fournir des mesures incitatives pour financer le réaménagement des centres-villes de Levack, Lively, Copper Cliff, le Moulin à fleur et la rue Kathleen dans le cadre de notre Initiative de revitalisation des rues principales.

J’aimerais maintenant parler de nos succès dans les domaines des arts, de la culture et du tourisme parce que nous faisons un excellent travail sur ce plan dans le Grand Sudbury et cela améliore notre économie d’une façon très réelle.

Deux mille dix-sept, c’était sans doute une année occupée et deux mille dix-huit s’annonce comme la suite de cette tendance.

Dans le budget de 2018, le Conseil municipal a prévu près de trois millions de dollars par l’entremise du programme de subventions pour les arts et la culture de la Société de développement du Grand Sudbury.

Nous avons appuyé la communauté des arts et de la création tout au long de mon mandat, y compris ma 4e célébration des arts du maire.

Dans le domaine cinématographique, jusqu’à présent pendant ce mandat, il y a eu 58 projets de film et d’émission de télévision comme Letterkenny, Cardinal, Bad Blood et Indian Horse qui ont été filmés localement, ce qui a entraîné des dépenses de 58 millions de dollars dans l’économie locale.

Nous nous sommes établis comme la capitale cinématographique du Nord grâce à des personnes comme David Anselmo et Mark Montefiore.

Le président-directeur général de la société William F. White International a dit du Grand Sudbury qu’il était facilement l’une des régions à la croissance la plus rapide dans l’industrie cinématographique et télévisuelle au Canada.

C’est pourquoi sa société a établi un nouvel emplacement, promenade Cambrian Heights et c’est un bon exemple d’investissement qu’on fait dans notre communauté et pourquoi nous continuons à appuyer cette industrie.

L’ouverture du Grand Sudbury par les arts et la culture, c’est l’une des façons dont nous attirerons plus de gens au Grand Sudbury.

En fait, en 2017, il y a eu plus de 1,2 million de visiteurs dans la communauté, ce qui a généré plus de 182 millions de dollars en dépenses de la part de ces visiteurs.

C’est un excellent résultat et un bon coup de pouce pour notre économie.

Nous avons été fiers d’organiser diverses activités comme Hockey d’ici de Rogers, The Amazing Race, le tournoi de la Coupe Telus et nous nous réjouissons à l’idée d’être la ville hôtesse de la Coupe Esso l’an prochain.

Et chapeau à Science Nord qui a été nommée « attraction de l’année » entre toutes les attractions touristiques en Ontario par les Ontario Choice Awards en 2017. C’est très excitant!

Grâce à un investissement de seulement 100 000 $, nous avons reçu dans le Grand Sudbury plus de 115 000 visiteurs d’ailleurs avec des retombées d’un peu moins de 27 millions de dollars. Quel rendement pour un investissement!

Avant de conclure mon discours ici aujourd’hui, il y a quelques autres histoires positives dont je veux vous faire part et qui ont un grand effet sur notre qualité de vie.

Commençons par notre secteur de l’enseignement postsecondaire.

Ici, dans la communauté, il y a une hausse de 6,7 % de l’effectif étudiant total, ce qui donne 16 099 étudiants postsecondaires en tout.

Il s’agit d’un nombre remarquable et on peut attribuer cette hausse dans une large mesure à une hausse de 25 % des étudiants d’autres pays au cours de l’automne 2017.

Je sais que chacune des institutions dans notre communauté a entrepris d’excitants projets qui ne pourront faire autrement que de continuer à faire augmenter le nombre d’inscriptions en présentant de jeunes personnes brillantes à notre communauté.

Sur le plan des soins de santé, nous avons connu une hausse du nombre de médecins. En fait, au cours des quatre dernières années jusqu’à présent, 21 médecins de famille ont commencé à exercer leur profession dans le Grand Sudbury. Grâce à des incitatifs de service en retour, nous avons déjà recruté 17 autres futurs médecins de famille qui se sont engagés à exercer leur profession dans la communauté au cours des trois prochaines années.

Avec de passionnants projets en cours de construction à Horizon Santé-Nord, et l’Institut de recherches d’Horizon Santé-Nord fonctionnant pleinement, je suis optimiste que nous continuerons à être un chef de file dans le domaine de la santé et des sciences biologiques ici, dans le nord de l’Ontario.

De concert avec toute notre communauté, je suis très enthousiasmé de voir que les travaux sont en cours à la Maison McCulloch Hospice dans le cadre d’un projet d’agrandissement auquel je sais que le Conseil municipal était fier de fournir 750 000 $.

Le Conseil municipal a aussi donné une aide d’un million de dollars pour la caméra à positons dont toute notre communauté est si contente de voir entamer les travaux de construction.

Je suis aussi fier des partenariats que nous avons créés et des projets que le Conseil municipal a appuyés pour composer avec les membres les plus vulnérables de notre population.

Ces projets comprennent l’agrandissement du foyer Wade Hampton de la Marche des dix sous, fournissant plus de soins aux personnes dans la communauté qui vivent avec une lésion cérébrale acquise.

Et avec l’Association canadienne pour la santé mentale et d’autres groupes communautaires, nous sommes en mesure d’offrir des services comme ceux du Fonds « Troquer la rue contre un abri » et ceux de réduction des méfaits aux membres les plus vulnérables de notre population.

Un autre domaine où nous continuons à être des chefs de file, c’est l’environnement.

2018, c’est le 40e anniversaire du Programme de reverdissement municipal de notre Ville.

C’est un jalon vraiment important pour un programme qui a permis à des milliers de résidents de participer activement au reverdissement de notre environnement et, par conséquent, ce programme est une source de fierté pour notre communauté pour continuer à améliorer la qualité de vie de tous les habitants du Grand Sudbury.

Il a aussi amélioré notre capacité d’attirer et de conserver des entreprises, d’offrir des possibilités de croissance et d’attirer des touristes dans notre ville.

Je veux prendre quelques instants pour remercier comme il faut les membres du Comité consultatif technique de mise en valeur de la végétation et tous les résidents qui ont contribué au succès de ce programme.

Mon prochain sujet, c’est nos terrains de jeux.

Douze terrains de jeux municipaux, soit un dans chacun des quartiers, seront renouvelés et améliorés cette année par l’entremise d’un partenariat entre la Ville du Grand Sudbury et United Way Centraide North East Ontario/Nord-est de l’Ontario.

En tout, le Conseil municipal a approuvé un renouvellement par étape au cours des deux ou trois prochaines années de 58 terrains de jeux municipaux jugés en mauvais état.

Le fait de veiller à ce que tous les enfants dans l’ensemble de notre communauté aient accès à des possibilités de loisirs de qualité au terrain de jeux municipal de leur voisinage est un élément clé du Plan stratégique du Conseil municipal.

En parlant de loisirs, il y a eu trois grandes annonces au cours des deux derniers mois qui, selon moi, méritent qu’on les souligne.

La Fabio Belli Foundation, en partenariat avec la Province, le Rainbow District School Board et la Ville, construira une installation multisports intérieure sur le terrain de la Lasalle Secondary School.

Le petit joyau appelé le Parc Kivi a vraiment démontré l’intérêt du public pour l’infrastructure de marche, de cyclisme et de loisirs en plein air, et je ne saurais remercier assez Lily Fielding et la famille Wallace pour leur appui et leurs dons à ce parc. Quel fabuleux endroit! Et je comprends que ce n’est que le tout début.

Grâce à tout le dur travail et aux heures de bénévolat qui ont été consacrées à l’entretien des sentiers en hiver au Parc Kivi, celui-ci est devenu un carrefour paralympique, désigné comme le premier centre d’entraînement de l’Ontario à l’intention des athlètes de ski para-nordique.

J’étais aussi content qu’on ait proposé une motion plus tôt ce mois-ci qui permettra au personnel de la Ville de choisir des médaillés olympiques et paralympiques et de travailler avec ceux-ci sur de possibilités de nommer en leur honneur des installations significatives de la Ville.

Nous nous réjouissons aussi à l’idée de tenir une célébration communautaire en août pour tous nos athlètes olympiques et paralympiques qui ont participé aux Jeux olympiques d’hiver et aux Jeux paralympiques d’hiver en 2018. Restez à l’affût des détails à venir.

Je veux aussi parler de certains des programmes que nous avons offerts aux personnes âgées.

Par l’entremise de notre Plan sur les communautés amies des aînés, nous avons fait certains bons progrès.

Nous avons offert la marche hivernale à nos arénas publics, des activités comme le pickle ball et davantage de programmes et de signalisation en français au Manoir des pionniers, et aidé à veiller au succès continu au Centre des aînés Parkside.

Nous avons aussi offert plus de renseignements et une formation aux passagers du Transit et du Handi-transit pour les aider et un nouveau guide sur la vie active à l’intention des personnes âgées.

Je suis fier aussi du dur travail de nos paramédicaux qui ont fourni des soins paramédicaux communautaires à notre communauté des personnes âgées.

Les aînés sont la base de notre communauté, et nous continuerons à trouver des moyens de bien les servir dans la Ville du Grand Sudbury.

Nous avons aussi été témoins d’investissements positifs dans le logement pour personnes âgées comme la Red Oak Villa, chemin Ste. Anne, le projet de logement abordable de Dalron, rue Paris.

Nous nous réjouissons aussi à l’idée d’investissements dans les soins de longue durée. L’aménagement d’Extendicare, chemin Algonquin créera des centaines de nouveaux lits de soins de longue durée dans notre communauté au cours des deux prochaines années.

Le personnel du Manoir des pionniers travaille aussi à des plans d’aménagement pour améliorer environ 150 lits en partenariat avec le ministère de la Santé et des Soins de longue durée.

Ces investissements dans le logement seront vraiment avantageux pour notre population vieillissante et notre centre-ville. J’ai pour but de travailler avec notre monde de l’aménagement pour continuer à encourager ces genres d’investissements dans le logement pour les personnes âgées du Grand Sudbury.

Avant de conclure aujourd’hui, je tiens à insister sur le point auquel le Conseil municipal et moi avons travaillé dur en votre nom.

Investir dans nos routes et dans la qualité de vie de notre communauté, rendre notre ville plus désirable pour les gens et les entreprises, et rendre plus accessibles et plus faciles les déplacements en transport en commun sont juste certaines de nos nombreuses réalisations jusqu’à présent.

Et ensemble, nous continuerons à faire fond sur notre succès maintenant et à l’avenir.

À présent, parlons un peu de l’avenir.

Je suis si heureux d’être votre maire et je veux continuer à miser sur ce succès du Conseil municipal.

Et pour récapituler, nous avons connu beaucoup de succès.

Nous vous avons écoutés et nous avons élaboré un Plan stratégique pour nous guider en tant que Conseil municipal, nous avons investi dans nos routes, y compris d’importants investissements dans la promenade Maley et l’élargissement à quatre voies à venir de la RM 35, nous avons entrepris un examen de notre réseau de transport en commun et nous avons travaillé avec nos partenaires gouvernementaux à une transformation sur 10 ans de notre réseau de transport en commun, et nous réalisons des projets d’infrastructure communautaires comme le centre d’activités et de nouveaux projets au centre-ville.

Je me plais à dire que nous en avons fait beaucoup. Mais, bien entendu, il en reste encore à faire. Je veux voir croître notre communauté.

J’entrerai plus en détail à ce sujet dans les mois qui viennent. Je veux profiter de cette occasion pour vous faire part de ce sur quoi j’aimerais continuer à me concentrer en tant que votre maire.

Je peux vous assurer que je continuerai à appuyer et à élaborer de nouvelles initiatives qui amélioreront notre écosystème commercial local pour la croissance, le développement et l’investissement qui créent des emplois et la prospérité dans notre communauté.

D’abord et avant tout, je continuerai à donner une vue régionale de notre ville en défendant les intérêts pour l’investissement et le soutien de tous les secteurs de notre merveilleuse communauté par l’entremise des plans d’améliorations communautaires, l’investissement et la planification à venir des immobilisations.

Nous continuerons à améliorer les investissements dans nos routes, ponts et conduites d’eau et cette infrastructure sera améliorée.

Notre si précieux environnement continuera à rester une priorité et nos sources d’eau continueront à être étudiées, protégées et améliorées.

Comme je l’ai mentionné plus tôt aujourd’hui, les options de vie abordable sont une priorité pour nos résidents. Les améliorations du réseau de transport en commun sont un important élément de ce plan.

Notre abordabilité est un avantage et elle sera maintenue par l’élaboration de services et de logement abordables pour les jeunes familles, les aînés et les résidents à faible revenu.

Je continuerai à appuyer et à encourager l’investissement du secteur privé aligné avec ces besoins communautaires.

Nous travaillerons de concert avec nos institutions postsecondaires, nos entreprises locales et nos partenaires au sein du gouvernement à élaborer des stratégies de sorte que nous puissions attirer et conserver la main-d’œuvre talentueuse et qualifiée dont ont besoin les entreprises dans notre communauté.

Comme je l’ai dit, je me réjouis à l’idée de vous faire part d’un peu plus de ma vision au cours des mois qui viennent et il est excitant de penser aux perspectives qui s’annoncent à l’horizon pour le Grand Sudbury.

Mais, pour l’instant, je veux remercier les gens d’avoir rendu mon travail si agréables. 

C’est un honneur pour moi et j’espère que nous pourrons ensemble continuer sur la voie à venir.

Merci beaucoup mes amis. Chi-Miigwetch. Thank you very much.